​Abdallah Mohamed nouveau S G du Gouvernorat : Anjouan s’en est félicité

Suite à la nomination de Monsieur Abdallah Mohamed en qualité de Secrétaire Général du Gouvernorat, le jeudi 28 septembre 2017, une forte délégation venue des différentes localités de l’île dont la ville d’Ouani, sa ville natale, a été reçue à Dar-Nadjah par le Gouverneur de l’Île Autonome de Ndzuwani Son Excellence Dr Abdou Salami Abdou.
Le notable d’Ouani : Monsieur Abdallah Ben Saïd Abasse a d’abord adressé ses meilleurs vœux du Nouvel An Musulman au 1er Magistrat de l’île avant de lui remercier pour la confiance accordée à Abdallah Mohamed « l’Enfant Anjouanais mais natif d’Ouani ; la composition de la délégation le témoigne. Abdallah Mohamed est une personnalité compétente, expérimentée, intègre  et plein de civisme », a-t-il précisé.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Enfin le notable a rassuré le Hakim Dr SALAMI que les Anjouanais et les Anjouanaises lui soutiennent pour l’édification de notre chère île.

Pour sa part le Locataire de Dar-Nadjah a été sensible des vœux de bonheur adressés à son endroit. S’agissant du choix d’Abdallah Mohamed celui-ci, sans hésitation aucune, a toujours partagé avec l’Exécutif de  l’île son savoir-faire et il a accompli ses missions avec dévouement, a-t-il apprécié. Au passage, le Gouverneur a rappelé que lors de son investiture, il a demandé à tout-un chacun d’apporter sa pierre pour l’édification de l’île. « Il est issu du parti JUWA mais il est le Gouverneur des Anjouanais », a-t-il souligné.

S’agissant de l’organisation des Assises Nationales, le Chef de l’Exécutif de l’île a démontré que : « pour que les résultats attendus soient atteints, il est nécessaire de tenir compte des spécificités de chaque île d’où, au préalable, la tenue des assises insulaires avant les Assises Nationales.

Par ailleurs, au sujet de la Tournante, le Gouverneur reste convaincu que le seul « remède » pour sauver le pays est la Présidence Tournante.

Gouvernorat d’Anjouan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*