​Anjouan et Moheli pénalisées par l’ORTC

Il est injuste que la télévision nationale ne diffuse pas les images des cérémonies des célébrations de la naissance du prophète de l’islam à Anjouan et à Moheli.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les téléspectateurs de l’ORTC n’ont droit qu’aux images des cérémonies organisées à Ngazidja, la plus grande île de l’archipel. Et ce malgré la redevance tv imposée à tous les citoyens.
Cette injustice, qui se profile à longueur des journées, ne fait qu’accroître les différences entre les Comoriens sous l’oeil de la télévision. Les autorités politiques observent un silence inquiétant. 

Msa Ali Djamal, directeur de l' Ortc
Msa Ali Djamal, directeur de l’ Ortc

La direction de l’Office des Radio et télévision des Comores devait faire un effort pour un équilibre de diffusion du maouloud célébré sur l’ensemble du territoire national.

Abdoul Youssouf 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*