​Azali a donné des sueurs froides à l’Ambassadeur de France à Moroni 

Décidément le «  Bounty » français ne comprend rien à la sociologie comorienne. Après avoir induit en erreur toute la France avec ses analyses à l’emporte pièce lors des élections présidentielles. Il vient encore une fois de se tromper. D’abord dans plusieurs notes envoyées au quai d’Orsay, il avait certifié qu’Azali serait 5ème ou 6ème dans les élections présidentielles. Et Mamadou est certainement le nouveau Président des Comores. D’ailleurs il ne s’est pas gêné de faire campagne pour le camp Mamadou, notamment à Anjouan avec des réunions plutôt louches,  tard dans la nuit avec des jeunes notamment à l’hôtel Al Amal, au cotés entre autres de l’ancien ministre de Mohamed Bacar, Sarkozy. Mais Paris s’est inquiétée des échos différents qu’elle recevait des autres canaux de renseignements et a dépêché une dizaine de jours avant le 3ème tour des analystes politiques de la DGSE. Et à leur grande surprise, ils étaient obligés de constater la monumentale erreur du diplomate antillais. 

Et aujourd’hui encore il s’est lourdement trompé. En effet, Robby Judes organise à Moroni du 28 au 29 juin des rencontres sur la coopération décentralisée franco-comorienne. Et dans les intervenants, il ya des élus de la Courneuve, de l’île de la Réunion. Mais Judes a sans doute voulu jouer au poker avec les comoriens en rassurant  Paris sur le fait que les comoriens n’y verrons que du feu et il a aussi mis dans la délégation française des élus mahorais pour venir donner des leçons de la décentralisation en tant que français. Bizarrement cette affaire était organisée en collaboration avec le Mirex, le Ministère de l’intérieur et l’association des Maires. Et personne ne semblait saisir la peau de banane qu’un mahorais se présente comme un français à Moroni. Heureusement que le président Azali a eu vent de cette affaire louche et a demandé au ministre de relations extérieures de convoquer l’ambassadeur de France et lui annoncer l’interdiction absolue de faire venir des élus mahorais en tant que français dans une cérémonie à Moroni. 
Une mauvaise nouvelle sans doute pour le petit colon noir qui voit encore sa moyenne baissée car cette fausse-note qui ne sera appréciée qu’à moitié au quai d’orsay, vient s’ajouter à une déjà longue liste de conneries monumentales sur sa fiche signalétique. Surtout que ca se précise chaque jour, depuis l’arrivée de cet ambassadeur au rabais, les relations entre les Comores et la France se détériorent dangereusement. Et certainement que la diplomatie française se pose des questions sur son avenir au Quai d’Orsay, puisque le premier ambassadeur noir, s’avère être un sombre incompétent, arrogant, imbu de sa personne, donc tout sauf diplomate !
Nakidine Hassane

1 commentaire sur ​Azali a donné des sueurs froides à l’Ambassadeur de France à Moroni 

  1. Écoutez vous parler, vous ne voyez pas que les Comores c’est un ensemble de 4 îles, ne soyons pas comme l’Inde et le Pakistan qui sont considérés comme des frères siamois. Au lieu de rester là à vous insulter, frères et sœurs comoriens essayer de trouver une solution au problème qui touche les Comores (les 4 îles). Voyez comment la France nous a détruit… Ah que le monde peut être cruel !

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*