​Coupe des Comores édition 2017: Volcan club vs Ngazi sport 3-4, Ngazi sport, vainqueur de la coupe des Comores 2017

Il était 15h10 ce samedi 30 septembre, que le coup d’envoi de la coupe des Comores 2017 est lancé par SEM Azali Assoumani soit 10 minutes de retard à cause des deux clubs qui se sont livrés au su du public et du chef de l’État, aux pratiques de sorcelleries qui ancrent la croyance des joueurs. On a vécu une autre époque animiste où  la discrétion fut le mot d’ordre mais cette fois, c’est public. Des cartons jaunes pluviales d’avant match et si tôt le coup d’envoi lancé, l’atmosphère ambiant du début de la première partie a pris ses allures. Quand la sorcellerie envahie les têtes des joueurs et se dévoile au vu et au su du publique, le spectacle honteux qu’on voit à chaque rencontre s’est enchaîné. La finale de la coupe des Comores n’a pas dérogé la règle. Chaque équipe armée de bouteille de l’eau arrosé d’esprits du marabout, asperge le terrain. À la 17eme minutes de la partie, les choses sérieuses commencent à faire sentir le clubs à partir  du premier but marqué par le No 08 de Ngazi. Malgré les tentatives des verts a faire briser la défense de Ngazi, le risque n’a pas tardé de faire payer par la multiplication des cartons jaunes. À 02 minutes du temps additionnel de la fin de la première partie, le No 13 Blassler de  Volcan club, a égalisé et là encore, le PIGN a évacué du pelouse synthétique, des arroseurs charlatans qui n’ont pas eu honte collectivement a reprendre la même scène que le début dont trois membres du staff technique de Volcan furent expulsés du stade. Dès retour des vestiaires, la motivation respective des deux clubs de marquer en premier, a échaudé le rythme jusqu’à ce que le No 11de Ngazi, Faissoil, a fait tremblé le filet des verts à la 51ème minutes faisant un score de 1-2. 

Mais une minute après, soit à la 52eme minutes, le No 03 de Volcan Razafi André a égalisé à 2-2. Durant les 90 minutes de jeu, les deux clubs se sont séparés à 2-2 d’égalité. Le temps des tirs aux buts,  Ngazi sport s’est montré confiant du mérite de cette compétition en gagnant ce match à 4-3 est devenu vainqueur de la coupe des Comores, édition 2017. Lors de la remise du trophée, le ministre de la jeunesse et des sports, Mahmoud Salim Hafi, n’a pas manqué de regretter les scènes macabre sorcières et qui n’a pas donné envie à un jeu du temps, mais qui rappel à des pratiques d’antan, qui a causé le départ du chef de l’État et que des sanctions soient prises réclame le ministre. 

Ngazi est remis le trophée de la coupe des Comores 2017, et prochainement, à la coupe de la confédération de la CAF. Bon vent et félicitations.

Ffc

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*