​DJAZA et 3 autres membres de la CENI en détention provisoire 

Le président de la CENI (Commission électorale nationale indépendante) vient d’être placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Moroni. 

Il partage sa cellule avec trois membres de la CENI: 

Il s’agit du SG Ali Mohamed, du coordonateur, Soilihi Abdallah et de l’ex agent-comptable Ali Hassane. 

La Justice les reproche d’avoir dépensé quelques 153 millions de francs sans justificatifs comptables selon un rapport de la cour des Comptes. 

Said Mze Dafine qui était lui aussi entendu hier par la gendarmerie, est sorti libre ce matin mais serait « sous contrôle judiciaire ».

Toyb Ahmed 

5 commentaires sur ​DJAZA et 3 autres membres de la CENI en détention provisoire 

  1. La justice était impartiale Azali et SAMBI auraient été les premiers à recolter ce qu’ils avaient semé. Mais,cette justice est une mascarade. Certes, le ministre actuel de la justice a du droit, mais sans volonté et sacrifice, rien n’aboutira. Par conséquent, ce sont les plus démunis qui continueront à se retrouver dans les geôliers de Moroni. Fahami ne doit pas nous raconter des baratins mais plutôt d’agir et montrer un peu ce qu’il appris sur marocain. Donc, il n’y a pas un génie sans oeuvre disait Sartre.

  2. Ils doivent récolter les fruits qu’ils ont cultivé la procédure est de détournement de fond public et tentatif de détournement de nos institutions et de mis a mal la démocratie et la paix dans notre pays après plusieurs années de pouvoir dictature et plusieurs assassinat de nos chefs de l’état sans justice national et internationale aujourd’hui le peuple de Comores demande justice pour les corrompu qui n’ont pas honte merci

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*