​ÉPIDÉMIE DE PESTE: Risque dans l’Océan indien : Réponse du Réseau SEGA, Bonne nouvelle aux Comores

Il y a quelques jours le Directeur Général de la Santé, Dr. Saïd Anli ABOUBAKAR, nous avait annoncé de l’arrivé cette semaine d’un matériel nécessaire et efficace pour détecter les signes de la Peste sur les patients qui pourraient être soupçonnés.

Les pays de la COI ont un Réseau de secours en temps d’épidémie : SEGA [SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE ET DE GESTION DES ALERTES].
Ce lundi, vers 10Heures, le matériel à été enfin  acheminé à la DGS.  Il s’agit d’une trentaine de TEST de Diagnostic Rapide (TDR). On trouve les « bandelettes de détection antigènes F1 de Y.pestis » dans le carton. 
Le Conseiller technique de la Ministre de la Santé, Mbèchezi Youssouf Nadjime-dine, a accompagné le Dr. Said Anli ABOUBAKAR au Laboratoire de l’Hôpital Elmaarouf où le Chef du service Dr. Halifa Youssouf a eu le privilège de réceptionner le carton.
Le Réseau SEGA en a envoyé le même dispositif dans 5 pays de la région de l’Océan indien selon le Docteur Said Anli. « C’est un signe de solidarité car toutes les îles sont conscients du risque de propagation de la maladie en dehors de Madagascar. Une trentaine de Bandelettes c’est assez suffisant car seuls les patients présentant des signes de la Peste seront soumis au T.D.R », a fait savoir le DGS. 

Tous les jeudis, les pays de la COI tiennent des conférences régulières visant à évaluer la situation de l’épidémie de l’île voisine. Pour le moment, l’Organisation Mondiale de la Santé déclare « modéré » le risque de propagation dans la région et encourage le renforcement des contrôles dans les frontières.
Ministère de la Santé

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*