​Favoritisme sportif : des athlètes comoriens tirent la sonnette d’alarme 

Le cas du Président HILMY ABOUD SAID est une parfaite 
illustration du favoritisme sportif aux Comores
Hilmy, tu n’es un pas athlète de haut niveau alors que le Cosic t’a permis de participer aux 6° JIOI à Maurice avec les résultats plus que catastrophiques que tout le monde connaît. Tenez-vous bien, 4 mordus pour un Athlète dit de haut niveau.

Le Cosic a positivé, il t’a mis dans le cercle des dirigeants, t’as même intégré comme Secrétaire Général de la Fédération d’Athlétisme pour soutenir Chakira Said. Tu as disparu dans la nature et tu viens derrière pour trahir ton Président, ton ‘’Papa’’ CHAKIRA. Vous l’avez mis sur la touche. Tu as dit que tu feras mieux que Chakira et Alain. Aujourd’hui, on assite à une contestation interne, même les Athlètes regrettent Chakira et Alain et toutes les compétitions nationales et internationales, marathon, semi-marathon avec des athlètes de haut niveau régional et africain. Le pays a perdu le Tartan pour la Piste d’Athlétisme à cause, encore une fois, de tes tiraillements avec Farahane et Haoulata.
Djaffar Abdallah, Athlète

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*