​La politique comorienne aux nuls: Comment peut-on être en mêmes temps pour et contre une chose

Opinion libre

 C’est un gymnastique dont seul nos députés détiennent le secret. Au premier regard cette photo ne vous dit rien, sauf qu’au bas de la partie »les secrétaires », il y a une signature qui réveille notre curiosité. Elle est identique à une autre qui s’est prêtée au groupe des députés qui se réclame des 12 minauritè de blocage et qui ont même montré leur intention de vouloir saisir la Cour. 

Ratrapé par l’histoire, le document montre bien que le 12ème homme ne l’ai réellement pas. Il a tout simplement bluffé ses camarades d’infortune. C’est qui a permi au bureau de l’assemblée de l’enregistrer et au chef de l’État de la promulguer. C’est ainsi va la vie au palais du peuple. Une vie rythmée par des coups de  théâtre, de trahison et surtout de tempête sur un ver d’eau. Il reste à savoir ce qu’on a promis à ce député pour jouer ce numéro exceptionnel. 

Ce que je sais nos élus manquent de l’élégance Républicaine. Nos politiques méritent bien le sobriquet « politicon ». Ils resteront ainsi aussi longtemps qu’ils garderonts le posture d’inconsistance dans leurs actes et dans leurs idées. Oui je ne regrette pas de ne pas faire de la politique dans un pays des politicons. Si faire de la politique est aussi simple que ça. Salim Ali Amir tu a bien raison « siyasa komori bodjo »
Maoulida Mbaé 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*