​Le Dr. Cooreman Erwin de l’OMS de passage à Moroni : Les Comores parmi les Pays de Priorité Mondiale

Le Chef d’équipe du Programme mondial de la Lèpre, le Docteur Cooreman Erwin, a effectué une visite éclair à Moroni. Il a été reçu par la Secrétaire Générale du Ministère de la Santé Mme. Moinour Ahmed Said Hassani.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Ce haut responsable de l’OMS était accompagné des Docteurs Younoussa Assoumani, Chamsouddine Mohamed et de Nassur Ahamada, respectivement Chef du programme lèpre aux Comores, Directeur de lutte contre la maladie et Cadre de l’OMS-Comores.
L’objet de la mission était surtout de rencontrer l’équipe locale afin d’échanger sur l’organisation des mini-campagnes de diagnostic et de traitement de cas de lèpre aux Comores, plus précisément sur l’île d’Anjouan. 
Selon le Docteur Nassur Ahamada, « la Mission du Dr. Erwin est également d’apporter son appui technique pour l’amélioration de l’organisation de ces campagnes », a-t-il soutenu. 
De passage à Madagascar, le Dr. Erwin Cooreman a reçu l’aval de l’OMS pour venir constater la situation de la lèpre dans l’archipel des Comores car, le pays figure sur la liste des «Pays de Priorité Mondiale ». « Je dois en principe me rendre dans les îles pour découvrir l’organisation sur le terrain mais il semble que ce n’est pas possible », a regretté ce Haut Responsable Mondial de la lèpre. En effet, l’annulation des vols intérieurs a bouleversé l’agenda de la mission.       
L’équipe comorienne qui lutte contre la lèpre fait face à plusieurs difficultés. On peut noter la persistance de l’endémicité malgré les efforts de dépistages et de prise en charge ; la malnutrition importante et le taux de fécondité supérieur à 7 voire plus dans certaines zones ; l’inexistence d’infrastructure de prise en charge des cas de la chirurgie réparatrice ; l’insuffisance de ressource pour mener des études de recherches (études socio comportementale, étude génétiques…) etc.
La Secrétaire Générale du Ministère de la Santé a demandé au Docteur Erwin d’accepter de revenir une autre fois afin de faire une descente sur terrain dans les îles, ce qui lui permettra de mieux plaider pour notre pays.
Mme. Moinour Ahmed Said Hassani affirme attendre les recommandations de l’OMS avant de voir comment réorienter la lutte contre la lèpre en Union des Comores. 
En attendant, la Secrétaire Générale souhaite qu’une sensibilisation soit faite auprès des autorités afin qu’elles comprennent que les Comores ont « un problème ». Et de conclure qu’il faut en parler avec la population car « la stigmatisation empêche de comprendre le problème de la lèpre ». 

      

Ministère de la santé

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*