​Le Gouverneur Salami doit s`excuser devant la nation

Pour avoir tenté d`humilier le Président de l`Assemblée de l`Union, le mardi dernier dans l`enceinte du Gouvernorat, M. Salami Abdou, le Gouverneur de l`ile, a soulevé une pierre et l`avait laissée tomber sur ses pieds. La réponse glaciale que le Président Abdou Ousseni a apportée à cette tentative d`affront restera longtemps dans l`esprit du  Gouverneur, comme l`un des mauvais souvenirs de son mandat. Désormais il comprendra qu`il a affaire à un homme d`Etat, de caractère et d`honneur.
Que s`est-il passe au juste ? Le Gouverneur avait manifesté la volonté de rencontrer le Président de l`Assemblée de l`Union. Par modestie, ce dernier avait accepté de se rendre sur le lieu de rendez-vous. Mais une fois sur place, sa surprise était grande de constater l`absence du Gouverneur. Apres quelques conciliabules entre les deux services de protocole, le Président qui n`était pas descendu de son véhicule a ordonné à son chauffeur de rebrousser chemin.

Plusieurs heures après ce grave incident protocolaire, le gouverneur n`a toujours  manifesté ni remords, ni regret.

Le bon sens aurait voulu que le Gouverneur répare cet incident par des excuses adressées à la nation comorienne. Ainsi  on tournera la page et on mobilisera les énergies pour d`autres défis. 

Qu`on se le rappelle ! Une force maléfique s`est levée et essaie de mettre en cause l`un des acquis de la Révolution comorienne : la Tournante.

Seule l`unité des hommes et des femmes de bonne volonté, avec le soutien massif de la  jeunesse comorienne fera reculer les vieux démons et sauver ainsi  la paix sociale et l`unité territoriale du Pays.

Abdou Ousseni 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*