​Le sport pour la paix et le développement des Comores

Le foot national aux Comores est devenu un outil puissant de renforcement des liens et de promotion des idéaux de paix, de fraternité de solidarité.

M.Tourki a dépassé ses limites pour faire face aux problèmes de notre  pays en situation de post-conflit. Il n’a pas ménagé aucun effort en vue de permettre au sport de jouer pleinement son rôle de facteur de paix et de fraternité. L’œuvre de cet grand homme mérite les remerciements de la diaspora de Marseille, qui réclame depuis longtemps la création d’un pond unissant la jeunesse issus de la diaspora avec leur pays d’origine. Si Marseille dit merci au président, pour avoir sélectionné une jeunesse de grand talent issu de la diaspora. Le président  renvoie les remerciements à la diaspora de Marseille qui a su préparé des meilleurs éléments au service de nation.

La cérémonie a été marqué par la présence de la doctorante Sarah Soilihi,  une sportive franco comorienne de haut niveau,  Championne de France en Karaté et championne du monde en king-boxing. La jeune sportive a reçu des applaudissements de plusieurs minutes après avoir déclaré sa candidature aux législatives dans le terrain du front Nationale .13,14,12. Salim a exhorté la diaspora des secteurs concernés à faire unité au profit la diversité minoritaire qui compose la France actuelle.


Il a finis ses propos en remerciant Le PDG de l’entreprise aux carrefours des Ils, M.ALI MOHAMED DAROUECHE pour avoir sauvé l’honneur du club en période de crise. « Merci ALI les Comores a besoins de vous » dit il .

Abdourahamane Abdoulhamid

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*