​Les Comores inaugurent l’Office National de la Vanille

Le Président Azali Assoumani a procédé ce samedi 17 juin 2017 à l’inauguration de l’Office National de la Vanille (ONV) et au lancement officiel de la campagne 2017 de la vanille. Créé en septembre 2016, l’ONV débute sa phase d’opérationnalisation avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies (ONU), plus spécialement le Programme des Nations Unies pour le développement – PNUD.

« Nos agriculteurs en général et les acteurs de la filière vanille, sont les véritables artisans du développement de l’Union des Comores et ce n’est pas nouveau. Leur ardeur au travail a fait ce pays depuis les années 30 et leur préséance a fait ce que nous sommes. Nous leurs en sommes reconnaissants », a rappelé le Chef de l’Etat qui a donc rendu « un hommage à nos parents, ces hommes et à ces femmes qui cultivent, cueillent, préparent et exportent la vanille ».

Pour sa part, le Coordonnateur Résident a.i du SNU est revenu sur le fait que « le SNU s’est positionné pour accompagner l’opérationnalisation de l’Office National de la Vanille. Dès les premières semaines, nos collègues ont travaillé avec la nouvelle équipe mise en place durant toutes les phases qui ont abouti à cette étape que nous franchisons aujourd’hui ensemble ». « Notre appui comprend entre autres un siège vert fonctionnant avec une énergie propre, des équipements informatiques, du mobilier de bureau, la mise à disposition d’expertise, notamment la prise en charge d’un conseiller auprès de l’Office, et des frais relatifs à divers formations », a ajouté Dr Soares Da Silva Rosa Maria. 
Une des priorités du Gouvernement est la consolidation et la promotion de vanille, base de la richesse nationale, qui représente plus de 80% de nos exportations et occupe plus de 45% de la population active. Au fil des décennies, les Comores ont d’ailleurs atteint le deuxième rand mondial dans la production de Vanille de la variété bourbon, un produit naturel de qualité apprécié partout sur les continents. Le prix du kilogramme pour la campagne 2017 est fixé à 20.000 francs comoriens (40€) au minimum.

Nations-Unies aux Comores 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*