​Ma-mwe: La pénurie d’eau persiste toujours à Moroni

Si, sur le front de l’électricité,  tout le monde reconnait que la Ma-mwe fait d’énormes efforts, il n’en va pas de même pour le secteur de l’eau. L’opinion publique s’interroge ainsi sur l’utilité de ces grands chantiers ouverts chaque année et qui mettent souvent à rude épreuve la circulation automobile et les usagers. 
Interrogé sur la pénurie d’eau qui frappait la capitale et ses environs dans une conférence de presse il y a deux mois, le directeur de l’eau avait déclaré qu’il s’agissait de 50% de perte d’eau à cause d’un problème de ventouses.   » Nous allons installer les nouvelles ventouses la semaine prochaine », a-t-il promis. 

Il y a deux ans, des travaux de réhabilitation du réseau d’eau de Ma-mwe alimentant Moroni et ses environs ont été lancés. Il s’agissait d’installer des nouveaux tuyaux. Pourtant,  deux ans après la fin de ce chantier,  voir une goutte d’eau dans une borne-fontaine à Moroni demeure un vrai parcours du combattant. Franchement, on y perd parfois son latin.

Nazir Nazi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*