​MAYOTTE : il faut respecter le droit et la loi….

Encore une fois la haine se déverse à Mayotte avec son lot d’insultes, de menaces et de violences insupportables contre les Anjouanais.

Encore une fois, les gens d’origine anjouanaise sont chassés de chez eux, malmenés, empêchés de travailler, de se rendre à l’hôpital ou chassés même des bureaux de l’administration.
On s’en prend à l’autre, à l’étranger à qui on prête tous les maux du monde, on s’en prend à l’origine des gens, dans la bonne tradition des haines, du racisme et de l’extrémisme si répugnants qu’on connaît dans l’hexagone.
Avec cette différence qu’en France métropolitaine, les habitants qu’ils soient Français ou étrangers bénéficient de la protection de la loi et des organisations humanitaires, alors qu’à Mayotte, c’est comme si c’était un pays sans droit ni loi.
Le 101ème département de France est-il devenu une zone de non droit où chacun peut faire ce qu’il veut ? : des organisations comme « Femmes leaders », qui exhibent fièrement les thèses extrémistes, vont même à la préfecture, haut-lieu de la loi française pour débusquer des Anjouanais en situation régulière, travailleurs ou patients médicaux, au grand dam des forces de l’ordre en faction.
Une de ces femmes en folle furieuse s’est même ruée à l’intérieur des bureaux de la préfecture pour bousculer et malmener une femme anjouanaise d’un certain âge, en toute impunité.
Des journalistes de télévision publique, des hommes publics, des élus se permettent de tenir des propos dégradants et parfois incendiaires, mettant à mal la loi et l’ordre républicain.

Par son mutisme, Azali est également responsable des sévices que subissent les Anjouanais à Mayotte : il ne suffit pas de revendiquer Mayotte à cors et à cris si l’on est même incapable d’assurer le strict nécessaire aux populations des 3 autres îles.
La démagogie, qu’elle s’appelle « émergence ou assises nationales… » ne peut faire oublier qu’une partie de la population, anjouanaise de surcroît, est abandonnée à son triste sort marqué par les naufrages fréquents, les brimades  et les chasses aux sorciers.
Les Mahorais ont choisi de rester Français, ils bénéficient des impôts des citoyens et des étrangers sous la forme de dotations pour les écoles, les hôpitaux, les infrastructures et pour tous les besoins de Mayotte.
En retour, il faut qu’ils comprennent qu’ils font désormais partie d’un pays de droit : la France dont ils se réclament est la France des droits de l’homme et des citoyens, la France de « la liberté, égalité, fraternité », et non une jungle dans laquelle on bafoue les droits des enfants, les droits des étrangers, où l’on avilit quotidiennement le nom de la France.
A Mayotte, on condamne les portes d’une mairie quand on est mécontents, on enchaîne les portes des écoles à la moindre revendication, et on barricade la route unique de l’île pour se faire entendre, paralysant ainsi  l’économie de l’île au détriment des intérêts de tous. C’est une tradition Mahoraise de longue date qui débouche très facilement et épisodiquement dans des pogroms dirigés contre les Anjouanais.
Nous appelons Mr. Macron et son gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire respecter le droit à Mayotte : les émigrants ont des droits inaliénables reconnus par la législation française.
La vie et les biens de tous les Anjouanais doivent être protégés, leur droit au séjour, au travail, à l’école et à la santé ne peut être bafoué sous peine des sanctions prévues par la loi.
– L’indulgence et le laxisme encouragent ces conduites inhumaines et antirépublicaines et nous appelons au strict respect de la loi.
– Mayotte, 101ème département français ne peut être une jungle, une zone sans loi !
Vive l’Union des États des Comores et la souveraineté reconnue à chaque île !
La voix des anjouanais en colère.

Anli Yachourtu Jaffar 

5 commentaires sur ​MAYOTTE : il faut respecter le droit et la loi….

  1. Soubhana allah , wanadamou ouhiba ata cadavre .
    Ils sont forts ces Anjouanais ,
    C’ est vrai ,cet histoire de vole du cadavre dans ce centenaire n’ avait pas
    préoccupé la population Mahoraise puisqu’ ils avaient volé le corp de leur frère Anjouanais ,
    ils n’ avaient qu’ à faire un Voulé géant avec .
    DOUWA ZA SOMOI ZI SIFAGNA HAZI .
    S’ils se croient très malin , le bon Dieu les punis et les punira .
    Continuez toujours à vouloir donner des leçons aux autres .

  2. IL faut que Mr Anli Jaffar sache que ses compatriotes Anjounais de HADA ont volé un des cadavres
    qui se trouvaient dans un container frigorifique de pompe funèbre de Mayotte . Vos compatriotes délinquants de HADA croyaient que c’étaient des sacs de mouton entier comme celles qu’on vend dans les supermarchés pour faire les méchouis.
    Au petit matin , la grande surprise en ouvrant le sac, ce fut un des corps repêchés en mer sur le kwassa en provenant de chez vous comme d’ habitude qui a chaviré au large de Mayotte .
    On se rencontre que l’ Anjouanais ne vient à Mayotte que pour voler , même des cadavres .
    Ils sont tellement des des illettrés voire des ignorants qui ne savent pas à lire  » qu’ils rentraient dans un entrepôt de pompe funèbre , comment peut on qualifier ces genres d’ être humains . Normalement après avoir fait cet acte macabre leur conscience devait prendre un coup.
    Ne sachant plus comment se débarrasser du corps qui se décomposé avec des odeurs nauséabondes , ils ont attendu la nuit pour retourner le corps dans l’ entreprise. Les cameras de surveillance les capturés .
    Ils auraient pu faire un barbecue en mangeant un de leurs .
    Ces faits se sont déroulés il y a 6 mois, l ‘ entreprise n’a pas voulu que les médias en parlent car c’est son image qui allait être affecté comme la concurrence est rude .
    Mr Anli y….. Jaffar , ces faits sont très graves , voilà comment vos compatriotes anjouanais que vous voulez défendre à tord et à travers alors qu’ ils ont tous les sales caractères existants sur cette terre . Dieu seul vous punie et excuse nos prières que nous avons fait sur tous les carrefours de Mayotte du Nord au Sud , de l’ Est à l’ Ouest durant tout le mois de ramadan de l’ année dernière . Maintenant , ils s’ entretuent entre-eux à cause d’ un oeuf, d’ un fruit etc.. , ils tuent leurs parents qui leurs ont pondu s’ ils ne leurs donnent pas des sous pour qu’ils puissent acheter de l’ alcool ou de la drogue . Alhamoudou lilah , car ils n’ échappent pas à la justice DIVINE .

  3. Mr Anli yachouti Jaffar , c’est bien de défendre les Anjouanais , votre patrie , mais je crois qu’il faut être aveugle et ignorant pour écrire tout ce billet .Cela manque d’ élégance le faite de parler que des Anjouanais puisque là , vous nous donnez le bâton pour vous taper dessuis. Or si vous aviez Généralisé en disant les Comoriens tout court cela allait masqué vos compatriotes Anjouanais , même si tout le monde sait que c’est surtout les Anjouanais qui commettent les différents actes d’ incivilité , de vandalisme ,de pillages , de squattes de nos terrains , d’ agressions avec armes blanches .
    Sachez que le Grand- Comoriens , lui ,il loue les maisons et ne squatte pas des terrain qui ne leur appartiennent pas pour bidonvilliser Mayotte . Tous les troubles à Mayotte sont causés par vos compatriotes .
    Pour rappel ,les émeutes de Madagascar en 1978 ont été causés par vos compatriotes Anjouanais qui avaient déversés des excréments sur un enfant Malgache , trop était trop , c’est pour cela que ces crimes de plusieurs Comoriens a eu lieu à la Grande ile.
    Vous vous etes appropriés tous les terrains et les bâtiments prestigieux de Moroni et jusque’ à présent vous continuez à voler des terrains à la grandes Comores et à Moheli , vous n’ allez pas me dire que vous avez déjà oublié qu’ au mois de Janvier de cet année 2017, le Gouvernement Comorien et le maire de Moroni vous ont chassé de ces parcelles ou vous avez construits vos taudis comme d’ habitude en polluant la capital .
    SVP , arrêtez de vous rendre ridicule en voulant nous donner vos leçons à la con .
    Dites plutôt à votre Gouvernement de respecter la loi et le droit humain . KAMOUNA HAYA

  4. OH OH OH , Pauvres Anjouanais .
    On se demande pourquoi ce peuple est persécuté même au sein de leur union des Comores .
    A la Grande Comore , ils sont pourchassés , à Mohéli , ils sont pourchassés , partout dans la Région
    , ils sont pourchassés alors que l’ auteur de cet article sait très bien pourquoi , ils sont indésirables ces couffards, qui viennent nous pondre , non non ils viennent carrément nous chier des délinquants sans se soucier comment les élever ou les éduquer et les laisser se nourrir dans nos poubelles et la plupart de temps ces mômes sont obligés de voler , d’ agresser les habitants de Mayotte pour pouvoir se nourrir . Ils cherchent avant tout à avoir des papiers Francais et être régulariser . nous savons que plutard , ces sont des futurs Djihadistes , des futurs Mohamed Merah , qui tournent d’ ailleurs dès présent contre la population Mahoraise . Même sur le portail de la préfecture de Mayotte, ils viennent avec des couteaux , les forces de l’ ordre sont obligés de fouiller avant de les faire franchir aux bureaux des étranger .
    Pourquoi on ne pointe pas du doigt les Mohélien, le Malgaches etc.. tout simplement parce qu’ ils savent se comporter avec respect les habitants du pays .
    Lorsque l’ ancien président Sambi avait dit que MDZOUNI wayé oudza mari kouhou , ses propres compatriotes Anjouanais l’ ont calomnié et traité de tout les mots, or c’est vrai , il a vu juste . Biensur que c’est la pauvreté qui engendre tout cela et la mentalité de cette population n’ a pas évolué . Toujours à commettre la barbarie.
    Alors Monsieur vous qui connaissez le droit humain , votre droit humain vous autorise de rentrer dans un trubunal , d’ aller prendre un violeur , le dépecer de tous ses membres et manifester de joie sur les rues de Mtsamoudou, en brandissant les pieds et les mains de ce cadavre ? , n’ ayez pas la mémoire courte Monsieur?.
    Certes les Comoriens que vous etes , vous etes connaissez par coeur le droit droit Français, le droit international, le droit européen mais archi-nul sur le droit Comorien, ou à dire à votre République bananiers et corrompu de respecter le droit humain dans votre propre union avant de vouloir toujours donner des leçons autres .
    Ceci étant , l’ Etat de non droit feignant à Mayotte , ces sont vos compatriotes Anjouanais qui l’ ont instaurés , en venant squatter nos parcelles , agression et délinquance en tout genre , d’ ailleurs 82% des détenus de la prison de Majicavo sont vos compatriotes et dans ces 82% chiffres officiels du ministère de la justice les 18% sont des pilotes de passeurs de kwassa kwassa .
    Honte à vous Monsieur les donneurs de lécon . Ballayez devant vos portes bon sang avant de vouloir nous apprendre quoique ce soit . C »est pourtant facile Monsieur , même un débile mentale peut comprendre .

Répondre à Fahardine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*