​Partenariat économique entre Anjouan et l’Afrique du Sud

Sous le haut patronage du Gouverneur de l’Île Autonome de Ndzuwani Son Excellence Dr Abdou Salami Abdou, l’ambassade d’Afrique du Sud à Moroni en collaboration avec la Chambre de Commerce d’Anjouan, un séminaire sur l’amélioration du commerce et des investissements entre l’Afrique du Sud et l’Union des Comores s’est tenu, le mercredi 8 novembre 2017, à l’hôtel Al Amal – Mutsamudu.
Ce séminaire a été honoré de la présence du Commissaire de la Bonne gouvernance financière, représentant le Gouverneur : Dr Mohamed Soilihy, de l’Ambassadeur d’Afrique du Sud Son Excellence Monsieur Mbulelo Bungane et son épouse, du Représentant du Maire de Mutsamudu Madame Zarianti Mounir, des opérateurs et opératrices économiques issus des différents secteurs de la Chambre de Commerce, de l’Industrie et d’Artisanat dont AKIBA ainsi que la Chambre de l’Agriculture.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Selon l’Adjointe au Maire de Mutsamudu, la rencontre revêt un grand espoir dans les relations économiques entre Anjouan et l’Afrique du Sud.

Le Commissaire aux Finances Dr Mohamed Soilihy a pour sa part souligné que : «  l’Afrique du Sud est un partenaire de taille et stratégique susceptible d’impulser l’économe de l’île » et c’est ainsi qu’il a sollicité que lors de la visite aux Comores, du 4 au 8 décembre prochain, du Ministre Sud-Africain de l’Industrie et du Commerce, ce dernier vient également à Anjouan afin de s’entretenir avec le Chef de l’Exécutif de Ndzuwani et d’échanger avec les opérateurs locaux. A travers l’hospitalité de sa population, a-t-il ajouté, l’île dispose d’immenses atouts et en conséquence, elle est une destination d’affaires pour les investisseurs étrangers.

Notons au passage que le vœu du Représentant du Gouverneur relatif à la visite du Ministre à Anjouan a été ovationné par l’assistance.

Gouvernorat d’Anjouan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*