​Révision constitutionnelle: L’autonomie des îles, une norme supra-constitutionnelle

On révise oui, mais quoi exactement? Certains se limitent à la tournante, d’autres à l’autonomie des îles. A tort ou à raison, les deux groupes révisionnistes se justifient sur le danger d’affaiblissement de la cohésion sociale et de la légalisation de l’identité insulaire.
Pourtant, le but du Nouvel Ensemble Comorien (NEC) est de mettre fin au séparatisme insulaire pour donner naissance à l’Union des Comores au sein duquel l’autonomie des îles est reconnue comme la remède. 
Depuis 2001, beaucoup sont ceux qui mélangent les autonomistes aux separatistes.  Dans cette révision constitutionnelle en gestation ceux qui oseront s’imposer par l’idée d’une autonomie des îles risquent encore d’être diabolisé et taxé de séparatisme. Et pourtant, ils ne sont que des légalistes conformes à l’esprit du NEC et de la Constitution de 2001.

Celle-ci, révisée en 2009 et 2013 considère l’autonomie des îles comme une norme inviolable, irrévisable à la même valeur avec l’unité nationale et l’intangibilité des frontieres de l’Union des Comores.
L’article 42 stipule qu’aucune procédure de revision de la constitution n’est engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’unité du territoire et l’intangibilité des frontières internationalement reconnues ainsi qu’à l’autonomie des îles. 
Donc ceux qui proposeront la suppression des gouverneurs au profit des Vice-présidents qui n’ont qu’un rôle réduit à un département ministériel comme les autres ministres et membres du gouvernement, ne seront que les vrais dangers de l’unité nationale et de la cohésion sociale. 

L’idée serait plutôt de supprimer ces Vice-présidents qui n’exercent jamais leur rôle de representants des îles dans l’exécutif de l’Union en faisant recours au contresing prevu par l’article 15. Parce que remettre en cause l’autonomie des îles c’est violé une valeur supra-constitutionnelle.
Said Ali Hamidou

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*