​Rupture des relations Comores – Qatar : Le président Azali envoie un message fort à Sambi

Dans son allocution de 6 juillet 2017 à l’occasion de la fête de l’indépendance, le Chef de l’Etat comorien Azali Assounami a évoqué la rupture de nos relations avec le Qatar, par solidarité avec l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, Bahreïn, l’Égypte, et les autres pays. Il souhaite que les initiatives en cours dans le Golfe, permettent de revenir à la normale et à l’unité de l’ensemble du monde arabe et islamique. Enfin, le président Azali a envoyé un message fort à Sambi :

 « …je regrette profondément l’attitude et les déclarations de mon prédécesseur l’ancien Président, d’un parti allié, membre de la coalition gouvernementale. La méthode et la manière choisie pour faire ses dernières déclarations, ne m’ont pas paru indiquées.

Je respecte toutefois son choix et j’en prends acte, comme j’ai bien saisi son message. Il m’appartient d’en tirer les conséquences. »
Le message du président Azali témoigne clairement que Sambi, en tant que président du parti Juwa, allié et membre de la coalition du gouvernement,  a franchi la ligne rouge en se désolidarisant de la position du gouvernement de rompre les relations diplomatiques avec Qatar. Le premier remaniement du président Azali nous dira les conséquences qu’il a tirées au sein de la coalition gouvernementale Juwa-CRC.

Ndzuwani unie

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*