​Sambi est mort politiquement sauf si…

Ceux qui pensent que Sambi est mort politiquement auront raison sauf si notre frère anjouanais reconnait ses erreurs et demande pardon aux anjouanais. J’ai combattu durant 3 ans ses idées que je n’approuvais pas tout en lui livrant des messages forts. Mes messages pour lui étaient perçus comme une détestation à sa personne et n’a pas tenu compte de ma plume, croyant qu’il avait la population derrière lui et à vie. Il n’y a pas de honte à reconnaitre des erreurs faites et se repentir, tel est mon conseil pour un frère de même île. Il n’y a pas de honte d’être fière de son île avant d’être l’être pour une autre.
Le changement de la constitution sur les accords de Fomboni a fait très mal aux anjouanais, suivi d’un débarquement honteux dans l’humiliation de nos parents, frères et enfants d’Anjouan. Nous allons l’aider à réparer ses erreurs si bien sûr il est d’accord. Faire le contraire de cela, je dirais qu’il est effectivement mort politiquement.
Chamssidine Maanfou

 

A voir aussi: 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*