​Un lycéen a eu une balle dans le ventre tiré par un gendarme 

Un lycéen est entre la vie et la mort comme le rapporte nos confrères de Hayba Fm, au Lycée Said Mohamed Cheick un jeune actuellement au bloc opératoire d’El Maarouf, a reçu une balle dans le ventre. Les chirurgiens l’opèrent en ce moment. Des incidents ont eu lieu au lycée, les forces de l’ordre y  étaient. Hayba FM  n’a pas encore fait la part des différentes  versions qui nous proviennent du Lycée. Il semble que le Proviseur aurait été immobilisé par les forces de l’ordre  et des lycéens  ont voulu le défendre.

Selon la radio Hayba Fm vers 11h18, le tir de balles  par la gendarmerie  aurait eu lieu dans la cour ou en face  du Commissariat au Plan où se trouve les bureaux du Vice-président en charge de l’énergie. Les élèves du Lycée manifestaient  contre la coupure du  courant. Le proviseur aurait été entendu samedi pour vol de courant par le lycée ou pour l’usage du lycée, à la suite  de quoi le courant a  été coupé.  Nous vous informerons au fur et à mesure que nous éclaircissons la situation.

 

A lire aussi: Djaffar «nous n’avons pas peur des lycéens, il faut que ce soit claire»

1 commentaire sur ​Un lycéen a eu une balle dans le ventre tiré par un gendarme 

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*