1 ère édition du festival de Mbadjini: une forte mobilisation 

C’est en partenariat avec la chambre de commerce de Ngazidja, la Mairie d’Itsahidi et la ville de Foumbouni que la 1ere édition du festival de Mbadjini a été lancé le samedi dernier à Foumbouni. Initié par Me Saïd Larifou, le carnaval de Mbadjini a réuni plus d’un millier de personne venant de différents horizons de la région et de l’ile au tour de la culture.


Alors que l’ouverture du marché de Mbadjini est prévue pour le 03 décembre, les activités du projet de la FNARDEC, ont débuté le samedi 19 novembre 2016 dernier à Foumbouni par le carnaval de Mbadjini. Ce lundi 21 novembre débute la foire formatrice et artisanale avant l’ouverture officielle du marché le 3 décembre prochaine à Chindini. « C’est vraiment une bonne initiative et la mairie d’Itsahidi s’est approprié ces événements. Du carnaval au concours des denses traditionnelles au podium de Toirab, de la formation agricole à l’ouverture de marché régional de Mbadjini, la mairie est présent dans tout les étapes et l’accompagne. C’est très important de pouvoir réunir un bon monde pour valoriser notre culture et heureusement le message est bien reçu. Plus de 2000 personnes ont pris part notamment des jeunes, c’est vraiment une satisfaction », s’est-il réjouit Ahmed Houbab le Maire d’Itsanhidi.


Entrant dans le cadre des activités de l’ouverture du marché de Mbadjini, la 1ere Edition du CARNAVAL de Mbadjini est selon Saïd Larifou, L’initiateur du projet «  le début d’initiative qu’on prévoit être nationale », a-t-il averti. Conçu pour valoriser la richesse et les potentialités culturelles non exploitées de nos régions, le carnaval de Mbadjini a fait défiler plus de 22 associations vêtues traditionnellement dans la ville de Foumbouni le samedi 19 novembre dernier. « C’était vraiment un défi pour nous et on peut se féliciter car notre objectif principal de créer des activités certes modestes mais utiles et vitales pour redynamiser la région, valoriser notre culture, est obtenu », a déclaré Saïd Larifou, l’initiateur de ce projet.


Au cours des événements et après le carnaval, un concours de denses traditionnelles dont plus de 22 associations venant de 15 villages ont participé et un Podium Toirab ont rythmé la journée. « Nous nous réjouissons surtout de le faire sans incident et nous espérons que l’année prochaine ça sera mieux que cette année », a-t-il promis l’avocat Saïd Larifou.
Hassani Nakidine

1 commentaire sur 1 ère édition du festival de Mbadjini: une forte mobilisation 

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*