1 million de salaire et 1 million de fonds spéciaux pour les vice-présidents

Mamadou

Dans sa conférence de presse organisée à son domicile à Ikoni, l’ancien candidat à la présidentielle, Mohamed Ali Soilih est revenu sur l’Etat budgétivore que les caciques d’Azali Assoumani dénoncent. A en croire ces propos, il ne s’agirait d’un leurre parce qu’à la base « ce ne sont pas les deux millions par mois soit un million de salaire et un million de fonds spéciaux que touche un vice-président qui font que l’Etat est budgétivore.

En les supprimant, rien ne changera. N’oublions pas que les conseillers n’étaient payés qu’à travers des jetons mais que le gouvernement est venu instituer des salaires » dénonce-t-il. Mamadou trouve que le régime en place cherche uniquement des bouc-émissaires parce qu’il s’engage à endette lourdement le pays avec notamment le prêt pour la construction de l’hôpital El-maarouf.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*