13 grosses bagnoles volées seront vendues aux enchères demain 

Opinion libre:

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

A ce rythme, chaque jour une affaire va éclater jusqu’à la fin du quinquennat de l’Imam président. Il semblerait que l’émergence ait atteint sa vitesse de croisière.
Demain mardi 21 févr.-17, la direction des Douanes va lancer une vente aux enchères publique. Publique mais il faut payer un ticket de 50 000 francs pour y entrer et une caution de 100 000 pour acheter. Passons. 


Cette adjudication a encore crispé les relations déjà tendues entre le ministre des Finances et son collègue de la Justice. Said Ali Chayhane et Fahmi Said Ibrahim se « disputent » 13 berlines qui ont été volées pour la plupart en France. Il s’agit entre autres de BMW X6, de Mercedes, Range Rover…pour une valeur de plusieurs centaines de millions de francs.
Le grand argentier a ordonné la vente de ces voitures bien qu’issues du grand banditisme comme toutes les autres dont le délai de conservation avait expiré. Le garde des sceaux a tenté, de son côté, de stopper la vente arguant que l’Etat comorien ne peut pas se permettre de vendre des biens volés et que les assureurs réclameraient ces voitures. Mais ce dernier semble avoir perdu devant le bloc Chayhane, Soeuf et autres Kiki.


Pis, les voleurs attendraient tranquillement l’ouverture de la vente aux enchères pour acheter aux rabais leurs butins qui deviendront donc Halal aux yeux de la loi. Les acheteurs sont déjà connus. 
Les mauvaises langues diront que l’Etat comorien est devenu officiellement receleur et profite de la grande délinquance pour se faire de la tune. Moi, je crois à l’émergence 😜

Ahmed Toyb

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*