14 passagers d’un Kwassa-Kwassa échappent de peu à la noyade 

14 passagers d’un Kwassa-Kwassa à destination de Mayotte ont failli se noyer. Un passeur – pilote de « kwassa-Kwassa » en provenance d’Anjouan a refusé d’obtempérer aux injonctions des policiers français qui étaient à bord d’un bateau rapporte nos confrères de Mayotte première. 

D’après le quotidien les policiers ont tenté de l’intercepter le Kwassa-Kwassa vers 23h15 dans la nuit de dimanche à lundi en pleine mer, à M’Tsamboro, au nord de Mayotte mais le passeur ne voulait pas se faire attraper et il était près à faire noyer son équipage. 

 « A plusieurs reprises, le pilote-passeur a tenté de percuter l’intercepteur de la PAF et en même temps, armé d’un bâton, il a donné plein de coups de bâtons ainsi qu’un coup de machettes sur la coque du bateau de la PAF. Il a aussi lancé des pierres sur les fonctionnaires de police et sur la carcasse du bateau en occasionnant des dégâts. », a déclaré un policier français.

L’histoire s’est bien terminée le pilote du Kwassa-Kwassa a fini par se faire rattraper et les passagers ont eu la vie sauve. Entre Anjouan et Mayotte il y a plusieurs morts depuis la mise en place du visa Balladur. L’île de Mayotte est île comorienne sous administration française depuis l’indépendance. 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*