159 arrestations liées à la drogue

La brigade antidrogue tire la sonnette d’alarme. 159 arrestations en 2016 liées à la possession et/ou consommation de drogue sur une tranche d’âge de 13 à 64 ans, tous sexes confondus.

 

Le commandant de la brigade antidrogue (Brimad) a fait une déclaration alarmiste, lundi dernire au foyer des femmes de Moroni à l’occasion de la célébration de la journée internationale de lutte contre la drogue. Rien qu’en 2016, le nombre des personnes arrêtées et transférées au parquet pour détention et/ou consommation de drogue, s’élève à 159.

 

Un nombre légèrement inférieur à celui de l’an 2015. En effet, le commissaire Allaoui poursuivra qu’à cette année là 164 personne ont été arretées. A l’entendre, il y a encore loin de la coupe lèvres. « Avant, on fumait du cannabis. Aujourd’hui on a affaire avec l’héroïne et une autre drogue appelée Chimique », s’inquiétera-t-il, avant de préciser que le premier produit vient principalement de Zanzibar et le second, de Mayotte.

 

Le fléau n’épargne aucun milieu selon le patron de l’antidrogue. « A l’université et dans les écoles secondaires, la drogue et de plus en plus consommée », a-t-il poursuivi, citant au passage les noms desdites écoles. Il rajoutera qu’un bateau transportant du cannabis en provenance de Nosy-be à Madagascar, a été appréhendé au large de la capitale « dernièrement ».

Toufé Maecha, LGDC


Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*