En ce moment

27 cas d’agressions sexuelles dans le rôle pour être jugés aujourd’hui

Au Tribunal de Moroni Ce Matin.Pour le gouvernement un signal fort de sa détermination à combattre ce fléau.
Mais outre la question que beaucoup se posent sur les conditions permettant de juger 27 cas en une journée dans une seule salle, on constate d’ores et déjà qu’un nombre important d’accusés, sont sous liberté provisoire, et ne se présenteront pas. Certains sont très vraisemblablement à Mayotte ou hors du pays.

13 accusés seulement sont présents.
Ceux qui ont l’oeil fin et se soucient de la COVID, verront qu’un des militaires, chargé de la sécurité, tient très élégamment, comme un acteur d’Hollywood des années 60, une cigarette entre les doigts et expire tout ce que contient ses poumons d’homme fort à la face de ses collègues.

HaYba

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*