Santé maternelle : La faute aux délestages…

Centre hôspitalier de Hombo

Des sources hospitalières confirment qu’une jeune femme de Koni Djodjo, devant être césarisée à l’hôpital de Domoni dimanche a failli y laisser la vie à cause des délestages. La jeune mère et son bébé ont eu la vie sauve grâce à une évacuation d’urgence à Mutsamudu.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

La maman du petit Ibrahim a eu chaud dimanche, lorsqu’elle a voulu mettre au monde son sixième enfant à l’hôpital de Domoni. Les coupures inopinées de l’énergie électrique à Anjouan, intervenues dans la région au moment de césariser la jeune dame, ont failli lui ôter la vie.

Plus de peur que de mal puisque l’évacuation illico vers Mutsamudu, qui avait sa dose d’énergie ce jour-là a permis de sauver des vies. Selon des témoins le petit Ibrahim et sa maman se portent bien.

Coïncidence donc avec le lancement officiel le même dimanche de la nouvelle centrale de Voidjou à N’gazidja et de l’attente dans les prochaines semaines de l’installation et du démarrage des deux nouveaux groupes à N’trenani. Cet appui d’ « urgence » du gouvernement devrait en théorie soulager la population d’Anjouan du rationnement de l’énergie électrique qui perdure depuis plusieurs années.

Mais comment comprendre que les deux principaux centres hospitaliers de l’île d’Anjouan manquent de système d’énergie de secours au moment où celui de Mutsamudu, la référence de l’île compte accueillir un centre dialyse de 12 postes annoncé en grande pompe à Dar Nadjah la semaine dernière par le consul honoraire des Comores à La Réunion Didier Brocas ?

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*