30 entraineurs sous l’encadrement de Chih à Mitsamihuli

Trente entraineurs du football féminin vont suivre du 6 au 10 août prochain au Centre de football de Mitsmihuli une formation de la Fifa sur le football féminin. Azzeddine Chih, international algérien va assurer pendant les quatre jours la direction du stage sous l’assistance de l’instructeur local, Stephane Aboutoihi. Le stage regroupe treize techniciennes issues de trois îles et dix sept autres entraineurs. Parmi ces prochains stagiaires, Hassan Mohamed, sélectionneur national de l’équipe féminine qui salue cette initiative. “Ce projet de la fédération nationale nous motivera davantage à travailler à fond pour le football féminin. Mais je trouve qu’il serait nécessaire que notre formation sera axés l’encadrement des jeunes de moins de 14ans“, avant le technicien national.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Pour Mzahazi Soilihi, directeur de développement de la Fcf, la formation est l’un des projets phares de la Fédération. “Il fait partie du programme que nous avons initiés cette année pour le football féminin. Après une proposition de la Fifa, celle-ci accepte par Azzeddine Chih nous appuyer“, dit-il. La formation se déroulera en deux phase comme à l’accoutumée, une théorique qui précédera la pratique.

Le stage est programmé par la Fcf au bon moment. Il coïncide avec “le lendemain“ des jeux de la jeunesse culturelle et des sports de l’Océan Indien ou Cjsoi. Cette initiation de formateurs des footballeuses nationales doit inspirer surtout ses bénéficiaires. Ces derniers doivent profiter de l’enthousiasme de jeunes tapeuses de ballon pour les perfectionner. A cette époque où la pratique du football féminin n’est pas tabou dans le pays, la Fcf devait en profiter pour faire de ce stage le début d’une longue série d’autres. “Nous allons essayer d’encadrer les jeunes filles à mieux s’appliquer mais, le suivi devait être déjà sur une table de réflexion. Cela incombe la fédération mais aussi aux entraineurs“, soutient Hassan Mohamed.


Auteur: Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*