En ce moment

4 laborantins sont suspendus pour avoir réclamés leurs droits à Elmarouf

Les quatre agents laborantins qui exerçaient à l’hôpital Elmarouf sont suspendus pour avoir réclamés leurs droits. Les faits se sont déroulés la semaine dernière. En l’absence des réactifs permettant de réaliser des tests de PCR de COVID-19, le ministère de la santé veut renouer avec les tests par GenexPert aujourd’hui. Estimant que les conditions de sécurité n’étaient pas réunies pour faire ce genre de test, ces agents ont demandé un minimum de sécurité pour se protéger : poste de sécurité microbiologique ( Psm ).

Cela n’est pas vu d’un bon œil par les autorités sanitaires. Ils sont suspendus de leurs fonctions. Ils sont déjà aussi replace par d’autres agents qui sont prêts à se sacrifier. Ce sale boulot a été fait par le ministère de la santé et le directeur de l’hôpital Elmarouf

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*