En ce moment

5 millions évaporés sans justificatifs à l’Apc?

Selon des informations récoltées en ce jour, l’autorité portuaire des Comores (Apc) serait confrontée à une guerre interne entre le comptable originaire de Mitsoudje et le caissier natif de Nkomioni, deux localités séparées par quelques mètres.

Le comptable du nom de Ali Mohamed aurait dilapidé 5 millions et aurait par la suite demandé au caissier de procéder aux écritures comptables de cette somme et ce sans fournir la moindre justificative. Ce qu’aurait refusé le caissier, Mohamed Hassani. Résultats des courses, une guerre a éclaté.

Le plus surprenant, le caissier serait un professeur de comptabilité et plus diplômé et performant. Mais hélas, le chef chercherait comme solution idoine à le tranferer dans un autre service et se dégoter un caissier plus enclin à obéir à toutes les demandes sans poser de question.

2 commentaires sur 5 millions évaporés sans justificatifs à l’Apc?

  1. professeur de comptabilité peut être à l’université de Mitsoudjé celle consacrée à apprendre à voler pour Azali , quand est ce que un vrai prof de comptabilité peut se réduire à un minable caissier , on aura tout vu avec ces wagazidja .

  2. Mais que voulez-vous? L’argent public de l’union des Comores apatient au putschiste, ses familles de Boundadjou, Mitsoudje et ses amis. Komiwoni est un quartier de Misoudje. Pourquoi un professeur en comptabilité a préféré être caissier? Un comptable ne touche pas des espèces. Nous le savons parce qu’ils ne se sont pas entendu au mode du partage. Un pourcentage au putschiste, le chef prend plus, etc.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*