50 élèves ont reçu chacun quatre cent mille francs comoriens

Samedi 22 août 2015, le Gouvernorat de l’Ile Autonome de Ndzuwani a remis les montants équivalents des titres de transport aux élèves anjouanais admis au Baccalauréat avec mention.

C’était à Dar-Nadjah où a eu lieu la cérémonie de remise de ces titres de transport aux 50 élèves bacheliers  distingués pour l’année 2015. Une cérémonie qui avait regroupé plusieurs personnalités, des parents d’élèves et les élèves concernés ainsi que leurs camarades et amis venus leur soutenir.

image

Quatre cent mille francs comoriens, c’est le montant remis à chacun de ces 50 élèves dont deux ont reçu chacun, du Gouverneur personnellement, en plus du billet, un ordinateur portable. Un engagement que s’était fixé Son Excellence Anissi Chamsidine promettant aux élèves bacheliers avec mention  »Bien » et  »très bien » de leur offrir des ordinateurs portables. Ces deux élèves ont eu leur Baccalauréat avec mention  »Bien ».

Au cours de cette cérémonie, plusieurs discours ont été prononcés à commencer par celui du Directeur des études au lycée d’Excellence, monsieur Abdallah Ahmed Saïd. Celui-ci a remercié toutes les personnes ayant contribué à la politique éducative mise en place par le Gouverneur d’Anjouan, Son Excellence Anissi Chamsidine en vue de rehausser le niveau scolaire des élèves anjouanais après plusieurs années de désordre. Il a saisi l’occasion pour s’adresser au Gouverneur en lui disant  »qu’Anjouan lui félicite » pour ce geste si précieux, d’égalité de chance à tous les anjouanais pour l’accès à un enseignement de qualité.

Selon cet orateur,  »Anjouan se réveille, elle se réveille vis-à-vis d’une décision de transparence que le Gouverneur a initié ». Abdallah Ahmed Saïd s’est interrogé sur l’inspiration du Gouverneur Chamsidine.  »Est-ce une inspiration sur Barak Obama ou sur Martin Lutter King » ?

Le porte-parole des parents d’élèves, monsieur Hamid Ben Cheickh, a félicité le Gouverneur Chamsidine pour son initiative de mettre en place le lycée d’excellence et d’inciter les élèves anjouanais à être excellents. Parmi les résultats de cette initiative, selon monsieur Hamid Ben Cheickh, la réduction de la délinquance juvénile. Le Porte-parole des parents d’élèves a rappelé les résultats du Baccalauréat pour les trois dernières années. En effet, Anjouan est parti de 19%, 36% et cette année 43% de réussite. Une évolution constante qui promet un avenir meilleur dans l’enseignement au niveau de l’île de Ndzuwani.

Pour encourager le Gouverneur, les parents ont promis qu’ils mettront eux aussi les mains dans leurs poches pour contribuer à la construction de l’internat en faveur des élèves du lycée d’excellence et éviter les locations qui coûtent une fortune.

Les parents de ces élèves, par la voix de monsieur Hamid Ben Cheickh se sont interrogés sur la continuité du Projet de l’excellence après le mandat du Gouverneur Anissi Chamsidine. Raison pour laquelle, ils ont sollicité le Chef de l’Exécutif de l’île à se présenter candidat pour un deuxième mandat de Gouverneur de Ndzuwani.

Pour sa part, le Gouverneur Chamsidine a exprimé son plaisir et son émotion de pouvoir concrétiser sa promesse devant ces élèves distingués et leurs parents, un engagement respecté. Anissi Chamsidine a adressé ses chaleureuses félicitations ainsi que ses meilleurs souhaits à ces élèves pour  »plus de succès à l’avenir ». Il a salué  »le travail collectif qui a abouti aux bon résultats de ces 50 élèves et qui renforce la politique de l’excellence et du mérité mise en œuvre en vue d’encourager les jeunes à l’effort et à la compétition au service du pays ». Une politique qui démontre sa pertinence, car chaque année les résultats s’améliorent à en croire les résultats encourageants du baccalauréat et leur progression en passant de 19 bacheliers avec mention en 2012-2013, à 39 en 2013-2014 et à 50 cette année 2015.

Le Gouverneur a saisi l’occasion pour saluer les partenaires anjouanais de la coopération décentralisée en l’occurrence  »nos frères ivoiriens » et a renouvelé sa reconnaissance pour  »la confiance qu’ils accordent au système éducatif comorien et pour l’appui qu’ils lui apportent ».

Il s’est réjoui  »d’avoir pu contribuer à l’effort du Gouvernement et du Ministère de l’Éducation nationale, en tournant la coopération décentralisé de l’Ile Autonome d’Anjouan, au service de toute la Nation ». En effet, le Gouverneur de Ndzuwani a demandé aux partenaires ivoiriens de la Coopération décentralisée, d’organiser un concours national et, à cet effet, de correspondre avec le Ministre et les Gouverneurs de toutes les îles. C’est ainsi que le concours des élèves bacheliers voulant s’inscrire à l’Institut National Félix Houphouet Boigny est organisé dans l’ensemble des trois îles de l’Union des Comores.

Le Gouverneur Chamsidine a rappelé que la collecte pour la construction et l’équipement de l’internat de l’École d’excellence, est déjà lancé et que toutes les bonnes volontés, individuelles, collectives et communautaires peuvent apporter leurs contributions pour la réalisation de cet important projet.

Il est à rappeler que le Gouverneur d’Anjouan ampute une partie de son budget pour l’investir dans l’éducation et en particulier l’enseignement par excellence dont il s’investit réellement.  »Le Gouverneur a su mettre la main dans ses poches », comme l’a souligné dans son discours le Directeur des études du lycée d’Excellence.

Ramoulati Ben Ali

1 commentaire sur 50 élèves ont reçu chacun quatre cent mille francs comoriens

  1. Nous témoignons vivement notre solidarité au chef de l’exécutif de Ndzuwani pour ce bel exemple d’un parent digne et soucieux de l’avenir de ses enfants . Nous avons compris que notre cher Gouverneur veut la lumière de notre île et surtout de notre pays, car cette génération qui va entreprendre des études bien cadrées dans leurs domaines mettront de la valeur ajoutée à tous les projets futurs du développement des Comores. Merci cher prof
    Merci Hadj
    Merci Al hatub
    Merci Al imam
    Merci S E Monsieur le Gouverneur
    et Grand merci aux collaborateurs et partenaires de l’initiative du chef de Ndzuani.
    vive Anjouan en paix, au sein d’une éducation prospère

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*