En ce moment

537 passagers coincés en Tanzanie et à Madagascar seront pris en charge par l’État une fois à Moroni

Les billets d’avion c’est à leur frais. Mais une fois à Moroni, ces 537 passagers qui viendront par vague de 100 seront pris en charge par l’argent du contribuable à partir du TES PCR obligatoire, et les trois jours de hébergement le temps d’attendre les résultats du test. Celles et ceux qui seront positifs leur séjour médical sera également pris en charge. Aucune date n’est encore arrêtée pour le premier vol charter.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*