« 6 mois, que le President de l’Union, garant du fonctionnement régulier des institutions… »

C16 novembre 2017. 
Déjà 6 mois que la Cour constitutionnelle est neutralisée parce que non renouvelée. 6 mois! Depuis, plus de juge pour s’assurer de la constitutonnalité de la loi, pour trancher les conflits de compétence et garantir les droits et libertés. 
6 mois, que le President de l’Union, garant du fonctionnement régulier des institutions, manque à un devoir impérieux de sa charge. Serment a-t-il fait pourtant de respecter la constitution. Voilà qu’est muselée l’institution chargée, justement, de s’en assurer. 6 mois… 
Le pire, c’est qu’on semble s’y être résolu. On y fait même guère plus mention. L’attention des dirigeants, opposants, citoyens est ailleurs : assises, colloque, congrès, inauguration, investiture. Ou quand des affaires courantes supplantent une affaire urgente. 
Cette Cour n’est pas parfaite, certes. Mais, elle a au moins le mérite d’exister. Du moins l’a-t-elle eu. Jadis, il y a encore 6 mois…

Mohamed Rafsandjani 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*