68 millions pour le tri des déchets ménagers à Moroni

Ce matin dans la capitale, le vice ministre japonais des affaires étrangères, Masahisa Sato a inauguré un centre de tri des déchets recyclables. Désormais, les matières plastiques, les verres, les métaux ou encore les papiers et autres cartons seront trié après récupération. Cette volonté vise à mettre fin des nombreuses crises liées aux déchets ménagers dans la capitale.

Cette cérémonie qui intéresse plus particulièrement la mairie de Moroni a été rehaussée non seulement par la présence de ce dirigeant nippon mais aussi par celles du ministre des Finances et du budget, du ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou et du maire de la capitale. Pour un tel projet financé par l’Ue, la France et le Japon, 68 millions de nos francs ont été nécessaires. Des bornes d’apports seront installées un peu partout pour que les usagers déposent les ordures, lesquelles, une fois récupérées peuvent être acheminées vers l’étranger ou permettre aux artisans comoriens d’en tirer profit.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*