72% des français estiment que l’aide au développement n’est pas de l’argent gaspillé

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Ce lundi s’est tenue à Paris la conférence de presse sur le sondage effectué par l’AFD (Agence Française de Presse) et le Ministère des affaires étrangères, en ce début de la semaine de solidarité. 72% des français estiment que l’aide au développement n’est pas de l’argent gaspillé, mais ils jugent qu’elle est insuffisante.

Malgré la conjoncture économique, la majorité pense que c’est normal que la France aide les pays en voie de développement. Ses zones d’actions sont l’Afrique subsaharienne avec une aide de près de 60% ensuite la Méditerranée, l’Amérique du sud, les pays asiatiques et le Moyen Orient. L’objectif est de lutter contre la pauvreté, la mortalité néonatale et infantile, le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies, l’AFD opère aussi dans le domaine de l’éducation et la préservation de l’environnement.L’AFD travaille en étroite collaboration avec les ONG, l’union européenne et les banques et les agences de développement, ainsi que les collectivités locales entre autres.

Ses actions en faveur de la croissance économique et de la préservation de l’environnement s’inscrivent directement dans le cadre des Objectifs du Millénaire (OMD). Ces objectifs de développement prioritaires ont été définis en 2000 par les Nations unies, visant à réduire de moitié la pauvreté dans le monde d’ici à 2015
Réduire la pauvreté dans le monde surtout dans les pays en voie de développement est l’un des facteurs primordiaux pour anéantir les misères du monde.

Selon Pascal Canfin Ministre délégué auprès du Ministre des affaires étrangères, chargé du Développement, « cette enquête montre également les légitimes attentes de français et de françaises sur la transparence et l’efficacité de l’aide. » ces préoccupations sont aussi les miennes et sont au cœur des assises du développement et de la solidarité internationale que je pilote en ce moment. » A-t-il déclaré. Même pour Dov Zera directeur générale de l’AFD « les résultats du sondage constituent une formidable légitimation de notre action. »

Kadiatou-cherif Diawara

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*