À entendre la coordination de la CRC, la région de Bambao est la marionnette du ministre Chaihane

La coordination de la CRC de Bambao insulte la région.

Une insulte n’est pas forcément une volée de noms d’oiseux proférés à l’encontre d’une personne. C’est est un état, expression, ou souvent comportement, considéré comme dégradant ou offensif.

Des propos rabaissants et humiliants.

C’est par cette deuxième forme que la coordination de la CRC dans le Bambao a insulté la région de Bambao. En effet, au cours d’une conférence de presse ce matin au restaurant le Select ladite coordination a affirmé qu’à Bambao il est impossible d’apercevoir la moindre signe d’opposition.

« Si dans les autres régions on peut rencontrer quelques personnes hostiles (au régime), ça n’est plus le cas à Bambao où l’on ne peut plus s’apercevoir de la moindre opposition, tant le leader de la région (le ministre des finances Said Ali Chayhane) ne ménage aucun effort pour veiller sur nous ».

Cette déclaration est à la fois erronée et insultante. À Bambao comme dans toutes les autres régions et localités, il y a toujours cette partie de la population opposée au pouvoir. Ça a toujours été ainsi et ça le restera, démocratie oblige. Réitérer haut et fort, sans sourciller, que la population de Bambao est à 100% derrière le régime, c’est sans doute aucun les comparer à des moutons.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*