En ce moment

À Mbéni, les filles se verront couper les cheveux par la sécurité si elles n’en prennent pas soins

Désormais à Mbéni, il y’a une justice parallèle. Le service de sécurité de la ville appliquera sa loi sur les jeunes de la ville de Mbéni. Elles n’ont plus le droit de s’habiller comme elles veulent ou de ne pas prendre soins de leur cheveux. Voici les explications d’un responsable de cette nouvelle sécurité indépendante de la justice :

1 commentaire sur À Mbéni, les filles se verront couper les cheveux par la sécurité si elles n’en prennent pas soins

  1. Voilà l’argument très démocratique des comores indépendantes.
    Usés de vos lois martiales chez vous.
    Ne venez surtout pas nous faire chier à mayotte.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*