À Paris, plusieurs personnes dénoncent « la mascarade électorale »

Plusieurs personnes se sont données rendez-vous devant l’ambassade des Comores à Paris. Une vingtaine de personnes s’est réunie pour dénoncer la situation actuelle du pays.

Pour eux les élections du 24 mars sont « une mascarade électorale pour permettre à Azali de se maintenir au pouvoir ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*