À propos de groupes électriques chinois : La Chine va terminer son ouvrage

Un nouveau “contrat” vient d’être signé, samedi 29 septembre, entre une société de coopération chinoise et la direction de l’Énergie des Comores, pour l’installation des huit groupes électriques, d’une puissance cumulée de 10,6 mégawatts, fournis par la Chine, en février 2010. Le contrat initial avait, en effet, prévu que la partie comorienne devrait s’occuper de l’installation et du raccordement des centrales au réseau électrique comorien, pour une valeur estimée à 350 millions de Francs comoriens (Fc).

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

“Nous avons dû encore saisir nos amis chinois qui nous ont répondu favorablement pour l’installation des groupes“, a indiqué le vice-président, Fouad Mohadji, lors de la signature officielle au ministère de l’Energie. Ce nouveau contrat souligne que le démarrage des travaux se fera dans “un délai d’un mois, à compter du jour d’exécution du contrat”. Du côté de la vice-présidence chargée de l’Énergie, on assure que, cette fois, la partie comorienne sera au rendez-vous, à savoir la préparation des emplacements (terrassement plus fondation).

Selon Fouad Mohadji, les travaux pour relier les nouvelles centrales aux réseaux électriques de la Ma-mwe et de l’Électricité d’ Anjouan (Eda) dureront six à huit mois. Pour sa part, l’ambassadeur de la République populaire de Chine auprès de l’Union des Comores, Wang Leyou, a réitéré l’implication de l’Empire du milieu dans le développement socio-économique des Comores. Rappelons que les huit groupes électrogènes sont répartis en quatre groupes de 6 mégas, au total pour Vwadju, deux groupes de 3 mégas destinés à la centrale de Trénani (Ndzuani) et deux autres d’une puissance de 1.6 méga pour Fomboni.

L’installation de ces groupes électriques va augmenter considérablement la puissance des centrales des îles, dont celle de la Ma-mwe qui va pouvoir dépasser pour la première fois les 15 mégawatts. “C’est une bonne chose que nous puissions enfin, utiliser ces groupes électriques qui sont là depuis longtemps“, s’est réjoui le tout nouveau directeur de la Ma-mwe, Oumara Mgomri, à la fin de la signature. En envisageant que le timing sera respecté, les moteurs devraient être opérationnels à partir de juillet 2013.

Toyb Ahmed

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*