En ce moment

À seulement 15 ans, il est roué de coups par les gendarmes pour n’avoir pas porté son masque

Ci-dessous le récit de nos confrères de Moheli-matin:

Fomboni, jeudi 4 juin 2020- Un jeune garçon de 15 ans aurait reçu des bottes sur la poitrine lors de son interpelation ce mardi. Sa faute est de ne pas porter un masque.Un témoignage choquant .

Il s’appelle Moudjlaydine, ce jeune garçon de 15 ans. Il fait parti des 23 personnes interpellées ce mardi vers la fin de la journée par la force de la gendarmerie de l’escadron,Bonovo pour n’avoir pas porté des masques.

“ J’avertissais les autres par blague en courant , que les militaires viennent lorsque j’ai senti des bottes sur ma poitrine” a-t-il témoigné avant de poursuivre “ la force de ce coup m’a propulsé jusqu’à ce que je sois coincé sous une tôle,et celà où mon bras s’est blessé” dit-il en arborant son coude avec des gratignures.

Ces hommes en treillis ont embarqué dans leur voiture plusieurs personnes dont son grand frère et deux femmes.

“ nous étions au total 26 personnes à l’escadron de Bonovo” explique-il .

Selon ce mineur, les parents payaient 7500fc au trésor pour la libération de chacun. “ mais moi j’ai été libéré le lendemain après midi car mes parents n’ont rien payé” a-t-il conclu.

Moudjlaydine explique que ses parents lui font des traitements traditionnels à la maison pour sa poitrine.

Il rassure qu’à l’escadron ils n’ont pas reçu des tortues supplémentaires à part le mauvais endroit pour dormir.

La Rédaction

1 commentaire sur À seulement 15 ans, il est roué de coups par les gendarmes pour n’avoir pas porté son masque

  1. Les noirs n’ont aucune valeur de l’homme. Du moment où ils ont un pouvoir surtout les militants, ils menacent, agressent, tuent. Ils ne changeront Alors tu les vois crier sur l’affaire de l’afri américain tué. Mais tous les jours, les régimes africain agressent leurs peuples, les tuent pour une simple manifestation

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*