Abasse Mohamed El-Had, ministre de l’Intérieur par intérim reconnaît qu’ il y a eu des triches

wpid-fb_img_1458577893222.jpg

Dans l’interview accordée à une journaliste d’Alwatwan, Faiza Youssouf, le ministre de l’intérieur Abasse Mohamed El-Had reconnaît qu’ il y a eu des fraudes mais que le chef de l’Etat et lui même ne peuvent pas demander qu’ on recompte  » pour ce qui est du recomptage, nous ne pouvions rien faire, car nous ne pouvions pas faire de l’ingérence auprès des institutions. »
Quant un ministre de l’intérieur reconnaît le dysfonctionnement alors rien ne garantie que le deuxième tour se déroulera sans triche.

image

Le ministre a aussi appelé les candidats à veiller à ce que le protocole d’accord soit respecté. Il faut rappeler que le vice-président Mamadou et Houmed Msaidié n’ont pas reconnu de dysfonctionnement.

2 commentaires sur Abasse Mohamed El-Had, ministre de l’Intérieur par intérim reconnaît qu’ il y a eu des triches

  1. Qu’est ce qu’on nous raconte !sommes- nous dans un théâtre ou une téléréalité ! parole d’un ministre assumant devant public qu’il y a eu triche mais il peut rien faire…et par la suite envoie l’armée et la gendarmerie pour mater les manifestants demandant que justice soit faite. Pour quel intérêt il admet cette triche !
    je comprends pourquoi rien ne va chez nous et on est vraiment loin d’un changement puisqu’entendre ça d’un ministre de l’intérieur sur place et non démissionnaire est plus que ridicule.
    Aucune leçon à recevoir de ces marionnettes qui parlent sans réfléchir ni respect de quoi que ce soit.
    C’est une honte portée à la république et je me demande pourquoi ce président le laisse sur place, il mérite rien.

    Nous prenons note de cette affaire puisque celle-ci est une affaire d’état et le jour où la justice sera indépendante quelque soient les années, nous peuple comorien, poursuivrons ces responsables.

    VIVE LES COMORES

  2. alors c’est une mascarade d’élections! les Comoriens ont péché abusivement et Dieu les punit en leur donnant comme choix possible Mamadou,Azali et Mouigni.Il ya eu tricherie mais on continue comme si de rien n’était.Si le président ne peut pas garantir le respect des institutions qui peut le faire? son chauffeur peut-être!! Ah sous les cocotiers que de roucoulements…….

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*