En ce moment

Abdallah Agoi appelle la diaspora à désigner le successeur d’Azali d’ici 10 jours

Ce n’est pas une blague. Agoi croit dur comme fer que le combat combat Azali n’est pas loin à porter ses fruits. Wanted, le journaliste vedette qui est en cavale donne « 5 à 10 jours » à la diaspora pour s’entendre sur celle ou celui qui devra diriger le pays après la chute d’Azali. Son souhait le plus ardent, c’est de voir la nouvelle génération prendre les commandes et les dinosaures écartés de la scène. Il accuse, à raison sans doute, ces derniers d’être responsables de l’état statique du combat de ceux qui combattent Azali.

Sur le même sujet, lire aussi:👉

http://www.comores-infos.net/lopposition-se-voit-au-pouvoir/

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*