Abdou Ousseni a transformé l’Assemblée en une République bananière

Après les échauffourées de vendredi dernier jour d’ouverture de la session parlementaire, les députés du parti Juwa, Updc, Rdc et Crc M ont signé un communiqué dans lequel, ils dénoncent les méfaits du président de l’Assemblée, Abdou Ousseni. Pour les signataires, l’institution a été transformée en « une sorte de République bananière ». les alliés d’Ali Mhadji et de Tocha Djohar estime que l’Armée a permis à Abdou Ousseni de perpétrer son forfait, lui qui ne veut pas en réalité, voir des conseillers Juwa atterrir à l’Assemblée pour une histoire de majorité parlementaire.

Toujours à la botte de Maoulana Charif, la deuxième personnalité du pays sombre dans la délinquance. « Les députés de l’opposition exigent que les conseillers de l’île d’Anjouan et de la Grande Comore qui ont été votés par leurs conseils soient admis à siéger à l’Assemblée de l’Union et que les éventuelles contestations soient déposées, comme de droit, devant le juge constitutionnel.
Ces événements montrent encore une fois le dysfonctionnement des institutions qui découle du non renouvellement des membres de la Cour Constitutionnelle» peut on lire sur le communiqué.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*