En ce moment

Abou Achirafi construit un collège grâce à l’argent volé dans la vente des passeports

Le député Abou Achirafi a lancé l’extension du collège de Bandrani grâce à l’argent volé dans l’affaire des ventes des passeports. Une cérémonie a eu lieu ce jeudi matin devant plusieurs personnes à Bandrani.
Abou Achirafi est soupçonné, avec l’aide notamment de complicités auprès de certains fonctionnaires, d’avoir procédé à la vente de plus de 700 passeports comoriens avec des cachets falsifiés de la présidence et d’avoir imité les signatures officielles sur des vrais documents dûment enregistrés.

L’enquête visant à retracer tous les membres de ce réseau est en cours avec un préjudice estimé à plus de 8 milliards de francs comoriens (16.259.360 euros) pour les autorités comoriennes.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*