Aboudou Souef et la mouvance se rejettent mutuellement

La bataille pour le gouvernorat de la Grande Comore fait rapge entre la candidate de la mouvance présidentielle, Sitti Farouata et le candidat indépendant Aboudou Souef. C’est dans ce contexte que les rumeurs sur une éventuelle candidature de l’enfant de Ntsinimoichongo soutenue par Azali sont alimentées. Les deux clans ont réagi cette semaine pour mettre les points sur les i.

Pour Aboudou Souef, « je n’ai aucun lien avec la mouvance présidentielle . Ceux qui me prêtent des liens avec les gens de cette structure ont tout faux. Je me méfie d’eux et de leurs manœuvres frauduleuses  » alors que pour le conseiller du président, Mounir Saïd Yassine,  » l’autre candidat n’a rien à voir avec nous et notre combat. Nous sommes avec son parti, un parti qu’il a tourné le dos. Nous devions remettre les choses à leur place et demander à notre concurrent d’arrêter de nourrir ces rumeurs en arrêtant d’afficher le président à ses côtés ». La mise au point a au moins le mérite d’être claire.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*