Accident mortel à Montpellier : La victime devait accoucher depuis le 17 septembre

24h après l’accident mortel à Montpellier, la famille et les Mahorais
de Montpellier sont entrain de faire les démarches nécessaires pour le
rapatriement du corps.

Ce dimanche après-midi, la communauté Mahoraise est venue au chevet de la famille de Mayline Ali Nadhoir arrachée à la vie par un chauffard aux alentours de 23h.

La jeune femme née le 31 octobre 1995 venait de passer toute
l’après-midi chez son père qui vivait lui aussi à Montpellier depuis
tout juste 7 mois.

Mayline était une jeune femme heureuse.

Maman d’un garçon de 1 an
et demi, elle s’apprêtait à mettre au monde son deuxième enfant . Elle
était déjà à terme . Elle devait accoucher le 17 septembre. Mais la
nature a fait autrement. Elle avait consulté le médecin il y a quelques
jours. Celui-ci lui aurait dit ne pas s’inquiéter et que ça pouvait
arriver qu’un bébé ne se manifeste que bien après la date prévue pour
l’accouchement. Mayline était arrivée à Montpellier en 2016 après son
Bac obtenu à la cité du Nord à Mtsangadoua.

Elle était originaire de Trevani.

Elle avait arrêté les études en 2018. Elle a fait une licence d’Histoire à la faculté des Lettres à Paul Valéry.

Mais curieusement elle n’est pas enregistrée dans la base de données des étudiants mahorais résidant dans l’académie de Montpellier. La
médiatrice académique Moiriziki Haribou s’est tout de même emparée du dossier . Elle a réussi à trouver la famille. Elle s’est mobilisée pour
les démarches administratives pour le rapatriement du corps qui sera
pris en charge par le Département de Mayotte.

Source. Lire la suite sur : https://m.la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/accident-mortel-montpellier-victime-devait-accoucher-17-septembre-751961.html#xtref=http://m.facebook.com/&

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*