En ce moment

Accusé de visionner des images érotiques en pleine audience, Me Moudjahidi nie et dénude son accusateur

« Je viens de lire une publication faite par #Loubna Yazid dans laquelle elle essaie de convaincre que je regardais un film pornographique en pleine audience au palais justice de Moroni.

Encore une fois, on essaie de me salir pour le combat que je porte. D’abord, on m’a accusé d’être l’avocat des pédophiles, et aujourd’hui, on croit pouvoir atteindre ma détermination par des montages stupides.

Ceux qui me fréquentent connaissent les valeurs qui sont les miennes. Et ceux qui fréquentent le palais de justice de Moroni connaissent qu’il n’y a pas de carreaux sur le plancher d’aucune de ses salles d’audience.

Vous m’atteindrez jamais.

Essayez encore. », a-t-il écrit sur son mur Facebook, avec des images de la salle d’audience du palais de justice de Moroni, différentes de celles publiées par la page anonyme qui l’a accusé.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*