Acharnement de Kiki sur Faiza : Quelles sont les raisons cachées ?

S’il y a une affaire qui défraie la chronique aux Comores, c’est bien celle qui concerne le ministre de l’Intérieur Mohamed Daoudou et la journaliste d’Alwatwan, Faiza Soulé Youssouf. Cette dernière est soupçonnée d’être de mèche avec les bandits qui ont fait irruption dans le bureau de vote de Sanfil avec les conséquences dramatiques que nous connaissons. En réalité, les raisons de cet acharnement, c’est indépendance journaliste de la journaliste. Depuis qu’elle a commencé à collaborer avec le journal Le Monde, le gouvernement par Kiki est devenu hystérique. On parle d’une mauvaise image du pays renvoyée au monde par Faiza, une supposée appartenance au parti Juwa entres autres. Une paranoïa indescriptible parce que le gouvernement a la sensation que tout son échec est imputable à la journaliste qui refuse d’être une bénie oui-oui. Bientôt, elle sera responsable du chômage des jeunes, des licenciements massifs, de l’abstention au référendum, du désaveu de Djaffar Ahmed Said, de la dictature qui s’est installée, de la nullité de certains directeurs à l’image de celui de l’Anpi entre autres.

2 commentaires sur Acharnement de Kiki sur Faiza : Quelles sont les raisons cachées ?

Répondre à Garou Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*