Acheminement de l’aide aux Comores

Ce sont près de 25 tonnes de vivres et de matériels qui ont été acheminés ce matin direction les Comores. Les pluies diluviennes qui ont touché les îles comoriennes en avril dernier ont fait pas moins de 50 000 sinistrés, notamment à Anjouan, en Grande Comore et à Mohéli.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’avion militaire des Forces Armées de la zone Sud Océan Indien a décollé ce matin à 9 heures de Gillot. A son bord, 5 tonnes de vivres pour les sinistrés des Comores. L’avion fera ensuite escale à Mayotte pour récupérer les 20 tonnes de matériels humanitaires (kits-familles, des bâches, de quoi rétablir rapidement l’eau potable) stationnés sur l’île aux Parfums.

La Plate-forme d’intervention Régionale de l’Océan Indien (PIROI) assure la logistique et la préparation des colis qui sont envoyés aux Comores. (cf. linfo.re :

Intempéries : près de 50 000 sinistrés aux Comores). Face aux dégâts provoqués par les fortes pluies de ces dernières semaines, la PIROI a activé le dispositif d’urgence en cas de catastrophes naturelles au bénéfice des Comores.

Deux logisticiens de la PIROI se sont aussi envolés ce matin pour encadrer la première phase de ce plan d’urgence. Sur place, c’est la Croix-Rouge qui sera chargé de distribuer les aides aux sinistrés. L’association va rester sur place au moins pendant six mois pour apporter leur aide aux Comoriens touchés par les intempéries.

Pour rappel, deux personnes sont mortes lors de ces pluies diluviennes. Selon les premières évaluations réalisées par la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC) 46 000 personnes sont sinistrées et près de 9 200 personnes sont sans-abri. (cf. linfo.re : Les intempéries font deux morts aux Comores).

Les fortes pluies ont provoqué des glissements de terrain et des inondations dans plusieurs régions aux Comores. « La situation s’est aggravée dans la région de Hambou, au sud de l’île, avec le débordement des eaux à Mitsoudjé, au Sud-ouest de la Grande Comores et à Bangoi, au Nord du pays. Des hommes sont emportés par les eaux », a indiqué jeudi la cellule de crise de la Direction Générale de la Sécurité Civile. Les principales régions affectées sont : Bambao, Hambou et Mbadjini pour la Grande Comore, Sima et Domoni pour Anjouan et Nioumachioi et Hoani pour l’Île autonome de Mohéli.

Parallèlement, le Collectif réunionnais d’aide humanitaire s’est créer à La Réunion. Il fait appel à la générosité de la population réunionnaise pour venir en aide aux Comoriens.

 

 

 

Source : linfo.re

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*