Acte humanitaire: Le coup de pousse de Dar Al-Zakat aux handicapés comoriens

Plus de 35 machines à coudre ont été remises, ce week-end, par l’agence Dar Zakat à des handicapés comoriens. La cérémonie de remise s’est déroulée au palais de Mrodjou en présence de certains commissaires et de Younoussa Said, le président du conseil de l’île de Ngazidja.

image

L’agence Dar Zakat de Ngazidja a remis, ce week-end, des machines à coudre à des handicapés comoriens. « Depuis sa mise en place, différents travaux ont été réalisés mais c’est la première fois que nous distribuons des équipements aux nécessiteux », a déclaré Ali Mdahouma, le secrétaire général de l’agence qui a annoncé que plus de 800 handicapés ont été recensés par l’agence à Ngazidja. D’après lui, les équipements remis aux 35 handicapés leur apporteront un appui dans leur vie quotidienne.
Pour Youssouf Boina, commissaire à l’éducation et aux affaires islamiques de Ngazidja, aussi symbolique qu’il soit, cet acte est à saluer et à encourager. M. Boina a encensé, au passage, les efforts « louables », déployés par les autorités pour la création de Dar Zakat. D’après le secrétaire général de l’agence, celle-ci emploie une vingtaine de personnes dont de nombreux stagiaires.
Le commissariat à l’éducation a proposé différentes formations d’encadrement « afin que le travail soit fait comme l’a si bien recommandé le tout puissant dans le Coran ». Ali Mdahouma a loué aussi les mérites du gouverneur, présent à la cérémonie, pour son appui dans la création de Dar Zakat.
Le gouverneur Mouigni Baraka Said Soilihi qui avait pris la parole à cette occasion, a promis d’autres actions similaires avant son départ de Mrodjou. « Nous avons compris que cela fait partie de notre mission sur terre ».

Ibnou M. Abdou /LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*