Actualité Sportive Marseille: A 13 ans, le jeune Naouir Ahamada va signer à Chelsea

L’affaire était dans l’air depuis plus d’un mois, c’est désormais bien réel. Naouir Ahamada (à droite sur la photo), 13 ans, gamin surdoué d’Air-Bel dans le 11e arrondissement de Marseille, s’est engagé avec Chelsea. Ce jeune milieu de terrain comparé par les scouts anglais à Yaya Touré faisait rêver tous les clubs pros français, dont l’OM, Lyon et Monaco, mais ce sont les Blues de José Mourinho qui ont réussi à enlever le morceau, comme nous l’explique le président du club amateur Chaïb Draoui :

image

« Depuis un an et demi, il était suivi de près par Manchester City et Chelsea, mais il y a un mois et demi, il a été convoqué par les Blues pour faire un essai d’une semaine. Ils l’ont rappelé quinze jours après pour faire un match amical contre Arsenal, il a été très bon et les dirigeants sont venus à Marseille voir les parents et faire une proposition de contrat. Ils montent jeudi pour signer ».
Un destin qui en ferait rêver plus d’un, mais on peut tout de même se questionner sur l’intérêt de faire signer un gamin de treize ans. Là aussi, Chelsea a su faire la différence : « C’est un engagement qui permet au gamin de rester encore trois ans chez nous, avant de signer pro directement à l’âge de seize ans. Il va encore s’épanouir chez ses parents et progresser avec son club avant de rejoindre l’Angleterre ».

Evidemment, cette signature remet sur la table l’incapacité de l’OM a attraper dans ses filets les meilleurs jeunes de la région. Il y a un mois, on nous expliquait que les dirigeants marseillais étaient allés voir directement les parents du gamin dans le dos de leurs homologues d’Air-Bel. Aujourd’hui, Chaïb Draoui nous en dit un peu plus sur ce raté : « Il y a un an et demi, on avait discuté avec José Anigo, mais il voulait le prendre directement au club pour jouer avec leur équipe U11. Même André-Pierre Gignac venait le voir jouer et il était fan ! Mais il était trop jeune pour quitter Air-Bel, la pré-formation doit être faite chez nous, surtout à onze ans, c’est n’importe quoi. En fait, les clubs pro veulent nous les prendre tôt pour que nous, les clubs amateurs, on ne touche rien lorsqu’ils signent pro, alors que Chelsea, Lyon ou Monaco nous les laissent jusqu’à seize ans ».

Cela nous amène enfin à l’aspect financier d’une telle opération. Si le président reste discret par rapport aux parents du gamin, il concède que son club va bénéficier d’une belle aide de la part de Chelsea : « Il faut savoir que cet argent nous permet de faire réussir les autres enfants du club. Tout le monde s’y retrouve et heureusement, car les subventions baissent chaque année. C’est une belle somme sur trois ans qui va nous permettre de continuer de faire du bon travail ».

lephoceen

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*